Morbic 12

6.00 168.00 

Aide pour passer commande
SKU : N/A Catégories : , Étiquettes : ,

Dériveur et voile-aviron de 3.7 m

Long. coque / flottaison3.67 / 3.35 mVoilure7.6 m²
Largeur hors bordé / flottaison1.55 / 1.30 mMoteur hors-bord4 ch
Tirant d’eau0.17 / 0.78 mCatégorie et équipageC2 / D3
Poids lège / sans gréement112 / 80 kgTemps construction avec kit240 heures
Fiche techniqueVoir albums photos
Après le succès des annexes Morbic, j’ai voulu proposer un petit bateau dans le même esprit, alliant simplicité et facilité de construction et surtout, tout simplement, beau.
Morbic 12 a ainsi été conçu pour les trois utilisations suivantes :

  • Dériveur léger, pouvant embarquer 1 à 3 équipiers, avec une voile au tiers performante, dans l’esprit du Dinghy de 12′ international qui a été une série olympique.
  • « Voile-aviron » avec ce que cela suppose de capacité à naviguer partout. La taille modérée en fait un voile-aviron idéal pour le navigateur solitaire, tout en pouvant embarquer 3 personnes. Morbic 12 est muni de 2 bancs de nage, permettant d’utiliser une ou deux paires d’aviron.
  • Enfin simple canot à moteur, grâce a des formes arrières assez larges et porteuses. La tableau est échancré pour recevoir un hors-bord de petite puissance.

C’est parce que Morbic 12 est un petit bateau qu’on a pu le rendre aussi polyvalent. En effet un voile-aviron de plus grande taille devrait avoir des formes arrières fines peu appropriées pour la marche au moteur. Mais sur une petite coque légère, le tableau large n’est qu’un handicap mineur à l’aviron et n’empêche pas une marche fort plaisante.
Morbic 12 a en outre les caractéristiques suivantes :

  • Pratique, en particulier avec son fond plat, qui permet de le hâler sur une grève sans difficulté.
  • Conception moderne, à clin de contreplaqué, accessible à tout constructeur débutant, en particulier à partir du kit.
  • Simple avec sa dérive pivotante (qui s’enlève comme une dérive sabre) et sa structure minimale.
  • Sûr avec ses grands caissons de flottabilité latéraux.
  • Léger et donc facile à transporter et mettre à l’eau.
  • Et tout cela sans sacrifier l’esthétique d’un joli canot classique.

Noter que deux versions de gréement sont au programme, en particulier le sloup au tiers (avec foc).