L’architecte

C’est au tout début des années soixante que j’ai été initié à la voile, alors que les bateaux étaient encore majoritairement en bois, fruits de la création partagée d’un architecte et d’un chantier artisanal.
Naviguer en symbiose avec la mer, faire une belle manoeuvre de mouillage à la voile, se sentir hors du temps et des soucis de la vie quotidienne, admirer un beau bateau, garder la mémoire des générations de marins qui nous ont précédé, barrer un bateau qui marche et remonte bien au vent, découvrir des lieux magnifiques encore préservés, savoir tirer profit du vent et du courant et se passer de moteur, tout cela constitue ma passion pour les bateaux.
Ingénieur et architecte naval de formation, co-fondateur du Chasse-Marée, ayant exercé des responsabilités dans la «grande» construction navale et le transport maritime, et en dernier lieu comme directeur de l’Institut de Recherches de la Construction Navale, j’ai eu à connaître toutes sortes de bateaux, de plaisance, de pêche, marchands ou militaires.
Mais surtout, depuis plus de 30 ans j’ai, comme architecte naval, apporté ma contribution au renouveau de la plaisance traditionnelle, de la construction de bateaux du patrimoine, au développement des voile-avirons et de la construction individuelle. Ayant construit moi-même plusieurs voile-avirons et navigué sur de nombreux voiliers traditionnels ou classiques, j’ai toujours eu à coeur de dessiner des bateaux marins, dans tous les sens du terme, et faciles à construire par des amateurs.
C’est cela que ce site veut vous faire découvrir, en espérant faire naître ou renaître d’autres façons de naviguer, plus authentiques, plus conviviales, plus vraies, plus pures. Depuis l’automne 2003, je me suis installé à mon compte et à temps plein comme architecte naval.

Sur un plan pratique, je travaille seul à mon domicile de Pornichet. N’hésitez pas à me contacter par email ou sur mon mobile. Je m’efforce d’être accessible à tous. Si je ne répond pas, c’est que je suis en mer, ou en famille… ou débordé. J’aime mon travail et j’ai à coeur de fournir des plans clairs et surtout de concevoir un bon et beau bateau. La contrepartie, c’est qu’il vous faut parfois être patient. Un dernier point : merci de m’envoyer des nouvelles et des photos du bateau que vous avez construit ou acheté et de contribuer à agrandir la grande famille des amateurs de « plans Vivier ».

Pour en savoir plus, le Chasse-Marée m’a consacré un article dans son numéro 172.

Contact