Creizic-dans-les-pertuis

Creizic, le voile-aviron de l’architecte est vendu !

J’ai vendu mon Creizic à Gwendal Jaffry qui a participé en juin au raid dans les Pertuis charentais :

« On a fait un peu plus de cent milles : Charron-Le Douhet, Le Douhet-Mornac, Mornac-Brouage via Gatseau, Brouage-Les Minimes.
Et le Creizic est un très bon bateau. En quelques mots, sûr et sécurisant (grâce notamment au petit pontage latéral), très très performant au portant, facile à l’aviron, très équilibré à la barre, confortable à vivre… La voile est vraiment belle. On peut ranger plein de choses dans les extrémités, les petits équipets sont bien utiles. Pour ce qui est des défauts, barre un peu courte en solitaire (facile à corriger), taquet de drisse pas très pratique sur l’avant du mât quand il s’agit d’ariser (pas encore trouvé la solution) et le bateau a tendance à taper un peu au près (peut-être des entrées d’eau plus fines auraient été intéressantes… mais il sort bien de la vague et il plane au portant quand il y a de l’air). »

J’ai maintenant d’autres projets de voile-aviron dont je vous parlerais.

Je « ne vends plus » le premier (et unique à ce jour) exemplaire de Creizic, un nouveau voile-aviron dessiné pour le concours « un plan pour naviguer léger » organisé en 2011 par le Chasse-Marée et Village Bois du Grand-Pavois de La Rochelle. Le bateau a été construit en 2014 par le chantier Icarai à Cherbourg. Avec Creizic, l’idée a été de concevoir un voile-aviron répondant mieux à une demande actuelle de bateau léger et facile à utiliser comme à construire. Les formes du Creizic se caractérisent pas un fond plat et un tableau relativement large, meilleurs pour la stabilité, ce qui compense le déplacement léger. Une étrave au brion bien arrondi facilite la remontée sur remorque et aussi la pose des bordés, moins trévirés. Un pontage latéral permet d’une part à l’équipage de faire un meilleur rappel, d’autre part de repousser l’angle d’envahissement. Il est suffisamment étroit pour ne pas gêner le mouvement des avirons, tout en permettant de ranger les avirons comme le gréement en dessous. La flottabilité est constituée d’un caisson étanche à chaque extrémité, accessible par une trappe.

La construction est en contreplaqué de 6 mm (9 mm dans les fonds) « cousu-stratifié », ce qui permet d’obtenir un bateau à la fois très léger, résistant et de faible entretien. Le gréement est au tiers, avec une voile de coupe moderne très performante. Pour ceux qui n’envisage pas l’achat d’un bateau fini, le dossier de plan pour construction amateur sera disponible dans le courant de l’année 2016.

Fiche technique

 

Longueur4.60 m
Longueur flottaison4.34 m
Largeur hors-bordé1.60 m
Poids de la coque108 kg
Poids prêt à naviguer140 kg
Surface de voilure9.5 m²
Catégorie de conceptionC
Equipage maximal4
Etat quasi neuf.
Prix du bateau : 5 900 €, visible à Pornichet (Loire Atlantique)
Contact : fr@vivierboats.com – 06 74 54 18 60

No comments yet.

Laisser un commentaire